Artiste, peintre indigène australien. Il était également le "gardien" de la culture traditionnelle, des histoires et des croyances de son peuple Ngarinyin, qui habitait les chaînes de montagnes Wunaamin Miliwundi de la région de Kimberley en Australie occidentale. Mengenen a préservé les histoires de rêve des Ngarinyin.

On pense que Mengenen est né aux alentours de 1922 (aucune trace de l'année exacte n'a été conservée) à Mount House Station, dans l'est du Kimberley, en Australie occidentale.

Son père, Jack Dale, était d'origine écossaise, tandis que sa mère, Moddera, était aborigène et membre du clan Komaduwah qui vivait traditionnellement sur les terres détenues par le bail pastoral de Mount House. Après la mort précoce et violente de son père, Mengenen s'est enfui dans les Kimberley ruraux avec sa mère Ngarinyin, Moddera, qui l'a élevé selon les traditions indigènes. Il a évité les autorités australiennes, qui l'auraient placé dans des écoles gérées par le gouvernement. En 1942, Mengenen a survécu à l'attaque japonaise sur Broome, en Australie occidentale, évitant de justesse le mitraillage d'un avion. Son ami fut tué lors du raid.

Il a travaillé dans quarante-six élevages de bétail à travers l'Australie occidentale en tant qu'ouvrier et éleveur. 

Il n'a commencé à peindre qu'après avoir pris sa retraite.

Parmi les autres artistes australiens indigènes notables qui ont commencé une carrière artistique après avoir quitté l'élevage de bétail, on trouve Paddy Bedford, Jack Britten, Queenie McKenzie et Rover Thomas.

En 2000, Neil McLeod, un marchand d'art de la Burrinja Gallery de Melbourne, a persuadé Mengenen de commencer à créer des œuvres d'art basées sur sa vie et sa culture indigène Ngarinyin. Mengenen s'est rendu à Melbourne pour rencontrer McLeod en mars 2000, marquant ainsi la première fois qu'il quittait l'Australie occidentale. Mengenen a produit des centaines de peintures et autres pièces grâce à sa collaboration avec McLeod. Il a noué une amitié étroite avec McLeod.

La première exposition personnelle de Mengenen a eu lieu à la Flinders Lane Gallery de Melbourne en 2000. Des exemples de son portefeuille d'œuvres se trouvent dans des collections publiques et privées du monde entier, notamment au National Museum of Australia, à la Art Gallery of Western Australia et à la National Parliament Collection de Canberra.  Une exposition majeure de ses œuvres a eu lieu à la Yapa Gallery de Paris, en France.

Jack Dale Mengenen a survécu à deux attaques cérébrales majeures en 2008 et a été admis dans la maison de retraite Numbla Nunga à Derby. Il n'était pas prévu qu'il peigne à nouveau. Il a réussi à se rétablir de manière remarquable et a créé certaines de ses meilleures œuvres avec son collègue et ami Mark Norval en 2012. Ces peintures ont été exposées à la galerie Kate Owen de Sydney en novembre 2012. Jack Dale Mengenen est décédé à Derby, en Australie occidentale, le 8 février 2013, à l'âge de 92 ans. Il est enterré au cimetière de Derby. Il a laissé derrière lui sa femme, Biddy Dale, et sa fille, Edna Dale, qui sont toutes deux des artistes basées à Kimberley.